slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15

Vous êtes ici

Aménagements pluviaux historiques

Une petite histoire des aménagements pluviaux dans le bourg à partir de vestiges visibles.

Dans une ruelle transversale orientée nord/sud et surtout dans le sens de la pente on peut voir un deux caniveaux parallèles.

Construits selon deux techniques différentes, ils n'appartiennent pas à la même époque.

La calade constituée de pierres fichées dans le sol verticalement est certainement la plus ancienne, probablement médiévale, elle se situe d'ailleurs entre 2 bâtiments contenant des éléments du XIV°. Cet équipement lors de sa construction devait remplir la double fonction d'évacuation des eaux pluviales mais aussi d'égouts. Il est à remarquer que cette technique permettait de donner une forme à la calade pour bien contenir le flux tout en le ralentissant grâce aux petits reliefs que constituaient les pierres. L'ensemble, par sa conception en pierres posées sur champ était très solide, cette portion est d'ailleurs parvenue jusqu'à nous.

Le caniveau parallèle est quand à lui construit avec de grosses pierres constituant un pavement s'incurvant au centre pour contenir l'eau, cette équipement est difficile à dater, mais on verra plus loin qu'on peut penser qu'il n'est pas du XX°. La surface obtenue est plus lisse l'eau y descend plus vite, la partie visible est encore en activité et se détériore, certains pavés se déchaussant.

Des adaptations modernes, l'arrivée du béton.

Un peu plus bas, au coude de la rue, le caniveau a été remplacé par une buse, soit parce que le caniveau était très abîmé (on devine encore le tracé du dallage), soit parce qu'on voulait supprimer cette partie de pavage qui est très glissante par temps humide et éviter que les enfants de l'école n'y pataugent, nous nous trouvons en effet dans le secteur de l'ancienne école, cet endroit servait même de cour de récréation.

Plus bas, la buse déverse l'eau sur la continuité du caniveau dallé qui la conduit jusqu'à la rue du colombier.

Et c'est là qu'une surprise nous attend, en y regardant de très près, on découvre dans le béton une date décorée de deux rameaux (serait-ce du frêne ?), peut être gravée par le maçon : 1935.

Le busage serait donc de 1935, quand donc a été construit le caniveau dallé qui est encore en fonction dans cette partie du village ?

Il faudrait mener des recherches dans les archives de la mairie pour le savoir.

Les derniers travaux sur le pluvial du bourg seraient-il aussi de cette période, (hormis les quelques branchements qui ont été réalisés lors de l'enfouissement des réseaux en 2012/2013) ?

Il est à souhaiter que lors des travaux futurs sur le réseau pluvial, ces témoins du passé soient préservés et valorisés, particulièrement la calade médiévale.

PS : Si quelqu'un a des informations complémentaires, nous nous ferons un plaisir de compléter cet article.

 

Commentaires récents

  • Eau il y a 2 années 10 mois

Mentions légales

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer