slideshow 1 slideshow 1 slideshow 1 slideshow 1 slideshow 2 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 6 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 3

Vous êtes ici

Chapelle St Roch

Une chapelle abandonnée

Dans le bourg se trouve une ancienne chapelle dédiée à Saint Roch. La clé de voûte porte la date de 1827 mais cet oratoire est probablement plus ancien.

La pierre d'autel comporte un ancien sépulcre (cavité contenant des reliques) qui autorisait la célébration d'offices religieux en ce lieu.

Au fond, se trouvent deux niches, occupées aujourd'hui par une vierge et un petit crucifix déposés là par des mains inconnues.

Saint Roch, un saint médiéval du midi de la France

Saint Roch est né à Montpellier vers 1340.

Il a probablement étudié la médecine avant de donner aux pauvres la fortune héritée de ses parents. Il part alors en pèlerinage à Rome. Au cours de son voyage en Italie il soigne les malades atteints de la peste et du choléra. Mais à son tour il tombe malade de la peste et se retire dans la forêt pensant y mourir.

Selon la légende, Dieu ne l'abandonna pas et lui envoya un ange pour le soigner, un chien pour le nourrir et fit jaillir une source pour étancher sa soif.

Il meurt en 1379 en Italie.

Un saint très populaire

Au moyen âge le culte de St Roch s'est répandu dans tout le midi de la France pour guérir les malades de la peste ou les en préserver. Au cours des siècles son culte évolue, au siècle dernier Saint Roch est invoqué pour protéger les animaux des maladies et particulièrement le bétail ; mais aussi et par extension les cultures.

Le plus souvent les animaux étaient rassemblés devant l'église ou la chapelle et bénis par le prêtre. Celui-ci bénissait aussi le fourrage, le grain, et le sel.

Ces pratiques se sont perpétuées durant la première moitié du XX° siècle et ont fini par disparaître.

Saint Roch est fêté le 16 Août.

Il est le patron des pèlerins et de nombreuses corporations : chirurgiens, dermatologues, apothicaires, ouvriers de la pierre, tanneurs, boulangers, vignerons, agriculteurs.

Les représentations de Saint Roch

Comment distinguer Saint Roch dans les représentations religieuses ?

Saint Roch est toujours représenté en pèlerin comme St Jacques et ces représentations peuvent comporter un ou plusieurs des éléments suivants :

  • Bourdon de pèlerin ;
  • Bubon ou plaie en haut de la cuisse gauche ;
  • Chapeau à larges bords ;
  • Chapelet attaché à la ceinture ;
  • Chien ;
  • Ange ;
  • Coquilles Saint Jacques cousues sur l'habit ;
  • Gourde attachée au bourdon ;
  • Haut-de-chausse baissé sur la jambe gauche ;
  • Pèlerine de voyageur ;
  • Pestiféré qu'il guérit.

Une présence importante dans le Lot

De nombreuses églises ou chapelles contiennent des représentations de Saint Roch.

Mais aussi :

   A Cahors l'église Ste Urcisse avec un autel.

   A Gourdon la chapelle St Roch se trouve à l'église St Pierre.

   A Gigouzac une petite chapelle récemment restaurée avec une statue.

   A Peyrilles une chapelle près du cimetière.

   A Maxou l' église possède un vitrail de St Roch.

Et encore à Figeac, Bretenoux et Frayssinet le Gelat qui possèdent une statue, un tableau, un vitrail ...

Un oratoire à valoriser

L'oratoire d'Espère ne garde aucune trace de représentation de ce saint dans son oratoire.

Il serait possible de valoriser à l'aide de photographies et de textes les usages de ce type d'architecture vernaculaire.

Nous ferons des propositions en ce sens à la mairie.

Auteurs Anne Estéoule et Nelly Blaya

Sources : Société des études du Lot, Wikipédia

Commentaires récents

  • Eau il y a 2 années 2 mois

Mentions légales

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer