slideshow 1 slideshow 2 slideshow 3 slideshow 4 slideshow 5 slideshow 6 slideshow 7 slideshow 8 slideshow 9 slideshow 10 slideshow 11 slideshow 12 slideshow 13 slideshow 14 slideshow 15

Vous êtes ici

2014, année électorale.

Les 23 et 30 mars 2014 auront lieux les élections municipales.

Le 25 Mai nous voterons pour les élections Européennes.

La réforme

La récente réforme des scrutins entrera en vigueur à l’occasion du scrutin des municipales.

Il y aura 2 cas de figure, les villes et villages de plus de 1 000 habitants et ceux de moins de 1 000 habitants.

Espère étant peuplé de 1 004 habitants nous ne décrirons ici que le processus qui concerne la commune.

Le scrutin sert à élire des conseillers municipaux qui dans un second temps désigneront parmi eux un maire et des adjoints.

Cette année ce scrutin permettra aussi de désigner les conseillers communautaires qui iront siéger au Grand Cahors pour la commune. Auparavant nous n’avions connaissance de  ces  noms qu’après la première réunion du conseil municipal où ces deux délégués étaient désignés par les conseillers municipaux.

Ce scrutin sera un scrutin de liste, contrairement aux précédentes élections municipales on ne pourra plus panacher ou choisir des personnes individuellement.

Les listes respecteront scrupuleusement la parité, il y aura enfin autant d’hommes que de femmes au conseil municipal et au conseil communautaire.

Une part de proportionnelle est  introduite dans la répartition des sièges.

Le Premier tour :

Si une liste obtient la moitié des voix plus une (majorité absolue des suffrages exprimés), la moitié des sièges lui est attribuée. C'est ce qu'on appelle la prime majoritaire.
Quand le nombre de sièges à pourvoir est impair, on arrondit la moitié à l'unité supérieure

L'autre moitié des sièges est proportionnellement répartie entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés.

Le mode de scrutin des élections municipales prévoit une répartition à la plus forte moyenne selon le nombre de voix obtenu.

Si aucune liste n'obtient la majorité absolue, un second tour est organisé.

Le Second tour :

Ne peuvent se maintenir au 2ème tour que les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés au 1er tour.

Le mode de scrutin prévoit la possibilité de fusion entre les listes pouvant se maintenir. Cette fusion permet d'espérer arriver en tête et d'obtenir ainsi la prime majoritaire.

Toute liste ayant obtenu plus de 5% des voix au premier tour peut fusionner avec une ou plusieurs listes ayant obtenu plus de 10%.

La répartition des sièges du conseil municipal se fait comme au premier tour : prime majoritaire avec répartition proportionnelle à la plus forte moyenne.

Le bulletin de vote :

Le bulletin de vote comportera donc 2 listes

  • La liste des conseillers municipaux respectant la parité, 15 noms pour Espère
  • La liste des conseillers communautaires respectant la parité, 2 titulaires et un remplaçant pour Espère

En votant pour la liste de votre choix vous votez aussi pour les conseillers communautaires choisis par avance et non par vous.

Le Grand Cahors n’est pas encore l’instance démocratiquement élue qu’on souhaiterait.

A quand le suffrage universel direct pour une institution si importante ?

 

 

 A retenir :

 

Présentation d’une pièce d’identité suffisante  pour voter

Déclaration de candidature obligatoire

Impossibilité de voter pour une personne non candidate

Interdiction du panachage

Élection des conseillers communautaires

Parité des conseils municipaux et des conseils communautaires

 

 

Commentaires récents

  • Eau il y a 2 années 3 mois

Mentions légales

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer